Créer mon blog M'identifier

Un grand bordel mais de belles émotions !

Le 25 septembre 2013, 21:35 dans Voyage 0

J’ai été animatrice dans un mouvement de jeunesse pendant longtemps. Ensuite j’ai été présidente de ce mouvement (Bah oui, faut bien que j’me la pète un petit peu ^^). Pour ma dernière année, j’ai décidé de me lancer dans l’organisation d’un projet humanitaire en Afrique. Ce qu’il faut d’abord que vous sachiez, c’est que l’organisation et moi, ça fait 42 !!!

1)      L’idée : « Hep les filles ! ça vous dirait de partir au Sénégal ? »

Voilà ce que j’ai dit à une de nos réunions. On était un staff de 17 à l’époque et j’ai eu entre 13 et 15 réponses positives. Une première petite victoire car sans elles, pas de projet. Mais voilà ; je suis utopiste et naïve (Merci maman!) et les problèmes ont commencés à arriver. Tout d’abord, voilà ce qu’était le choix final du projet :

-          15 jours au Sénégal dans un village appelé « M’bélonghout » [ni eau, ni électricité] pour animer les enfants des concessions. Tout ça avec l’organisation EBS (Écoles de brousse au Sénégal).

En vous passant les détails de l’organisation exacte du projet (les événements organisés, les récoltes de fonds, et tous les trucs plus et moins cool qui se sont passés), le premier problème rencontré fut que une à une, les filles du staff se décommandait du projet (« Non mais je dois étudier », « Non mais ma maman veut pas », « Non mais … »). Tout doucement, toutes celles qui voulaient à la base changer un peu le monde avec moi ont changé d’avis… Au final nous nous sommes retrouvées à 9 sur 17. Mieux que rien me direz-vous …

 Mais entre les fascistes de mon village, les « elles ont volés dans la caisse du mouvement pour partir », les « elles se barrent faire un camp playa c’est vraiment n’importe quoi ! » et tout ce que les gens profondément méchants ont pu penser (et d’ailleurs on les emm****, excusez-moi le langage), nous sommes parties et nous l’avons réalisé ce projet ! (Et TIENS ! Dans tes dents !). Et c’est pour vous parler de ça que j’écris cet article…

NB: Pour l'occasion, nous avions créé un T-shirt avec, au dos, le nom et prénom de tout ceux qui nous avaient versés de l'argent ou beaucoup aidé et, de face, cette magnifique citation d'Eleanor Roosevelt :" Les grands esprits discutent des idées; les esprits moyens discutent des événements; les petits esprits discutent des gens." (Et BAM!) 

Je ne vous infligerai pas le programme exact jour par jour de ce que nous avons vécu, mais nous avions un programme qui nous permettait de faire ce pour quoi nous étions là (animer les enfants) mais aussi de visiter un minimum le Sénégal.

1)     15 jours dans un autre monde. Voilà comment j’ai ressenti ce projet. Nous sommes arrivées à l’aéroport plutôt tard et nous sommes parties en direction d’un hôtel (nous passions une nuit en hôtel et le lendemain jusque début d’après-midi dans un autre hôtel– même si cette nuit-là n’était qu’une demi nuit en fait).
Après ces fameux deux hôtels, nous voilà enfin en route pour M’bélonghout et ses concessions. Sur le chemin, ambiance et animation étaient de rigueur ! Nous avons rencontré Bocar, qui allait être notre guide pour le séjour. Quand on est arrivées au village, les enfants se sont mis à courir derrière notre van… Un enfant, deux enfants, dix enfants, … L’excitation était à son comble !!! Tout était oublié. Toutes les galères qu’on avait eues pour pouvoir venir là où nous étions à ce moment précis, un lointain passé. J'ai eu l'impression d'être dans un dessin animés genre le roi lion (éh ouais les gars, je suis de la vieille école et j'ai jamais vu kirikou. Je suis dans donc dans un stéréotype old school Mouhaha :D). Non mais plus sérieusement, c'était magnifique ! 

L'évolution du séjour n'a pas été le même pour tout le monde. Il faut s'habituer à une autre culture, à un monde que nous définissons généralement comme "pauvre" parce que ni eau ni électricité mais tellement riche humainement. Entre ce que l’on a vu et ce que l’on a ressenti, ce qu’on a partagé et ce qu’on a découvert, il faudrait que vous ayez 24h à tuer juste pour m’écouter parler pour tout savoir. Comme ce n’est humainement pas possible (non mais je suis sérieuse !) et que je ne compte pas vous torturer non plus (surtout qu'on ne se connait pas vraiment, ce qui n'est pas négligeable), je crois que le meilleur moyen de partager avec vous un peu de mon ressenti, c’est encore de vous montrer…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! (2h pour la sélection, je ne vous dit que ça). Alors, vous en pensez quoi ? 

 

 

 

Les bonnes résolutions

Le 23 septembre 2013, 16:27 dans Humeurs 0

D'abord, je me plains:

1) Mon mec est parti pour 3 mois ET DEMI au bénin (sans moi ! Non pas que je ne voulais pas y aller ou qu'il ne veuille pas de moi - heureusement j'ai envie de dire, ce serait bien triste - mais je suis pauvre pour le moment)
2) Je viens de finir mes études et suis censée me lancer sur le marché du travail (yay) et en plus, aujourd'hui,
3) j'ai un peu la gueule de bois. 

 

Et ensuite:

Si j'racontais ma vie et que je partageais toutes mes bonnes résolutions ? Parce que oui, je fais partie de celles là : "Je jure - à qui veut bien l'entendre mais surtout à moi-même si j'arrive à me convaincre- qu'à partir d'aujourd'hui, je perds 20 kilos, je mange sain, j'arrête de fumer et la bière c'est fini!". Pompolopopom...

Je suis Belge, autant vous dire que la bière fait partie intégrante de ma vie. J'habite Bruxelles, à chaque coin de rue j'ai le choix entre le Quick, le Kebab, le Durum, le Chinois ou la mitraillettehamburgerandalouseblanche à 3 euros.Mais au moins j'ai arrêté de fumer. Victoire ! [Même si c'est plutôt récent et que j'ai encore quelques moments de torture psychologique ou mes multiples personnalités se battent pour savoir si oui ou non je vais me la rouler cette satanée clope !] 

Alors voilà une résolution de plus que je vais tenter de suivre: Ce blog. Á toutes celles et ceux qui voudront me lire et qui auront utilité (ou pas) de mes articles et états d'âmes. Oui, j'y crois. Je suis naïve et utopiste (sisi, ça existe encore). Plus sérieusement, je suis à 5 jours de mes 25 ans (Et BAM! le quart de siècle), il serait peut-être que j'en suive une jusqu'au bout... de résolution. Non ?